Le thé autrement

Sommeliers du thé

Si un thé est agréable pendant les longues soirées d’hiver, ca n’est pas qu’une boisson chaude pour se détendre.                           Il se décline a l’infini !

Tout comme le vin, on peut l’associer a un apéro, un plat , un dessert… A chaque thé son association.

182 milliard de tasses de thé sont consommées  chaque années dans le monde, ce qui fait du thé le breuvage le plus consommé au monde après l’eau et avant le café.

Le thé, ça n’est plus celui d’antan, on ne l’apprécie plus seulement a « five O’clock » dans une tasse en porcelaine avec des scones, il n’a plus cet arrière gout d’ancien, de petite cuillères en argent et de biscuits secs. Aujourd’hui plus que jamais le thé est moderne,  il est riche et on peut le faire varier de mille et unes façons; vert , noir , rouge, nature, aromatisé, de chine, du japon ou de l’Inde. Il s’associe avec tout . On le compare souvent au vin et on parle même de sommellerie du thé.

Alors posez cette bouteille de rosé et préparez vous a pimper vos repas et a surprendre vos invités !

« Maranna a dressé pour vous une liste de quelques astuces pour que le thé autant que le plat avec lequel il va soit sublimé et non masqué. »

L’APERO:

Pour l’apéritif c’est facile, une thé glacé ou pétillant, quelques fruits et le tour est joué

Pour les plus audacieux sachez que vous pouvez faire infuser directement le thé dans de l’alcool ( n’hésitez pas a e le doser et l’infuser un peu plus que d’habitude )                                                                                                                                                                                          si non, vous pouvez faire infuser un thé assez fort et vous en servir comme diluant dans un cocktail.

LE PLAT:

Car, oui, le thé se marie parfaitement a notre gastronomie française .

Si vous choisissez un plat a base de viande sachez que chaque viande a son type de thé.                                                                           Pour une viande rouge on choisira un thé noir de Chine ou de Ceylan, pour les viandes blanches comme le porc par exemple on se tournera plus vers un Darjeeling, alors que pour les volailles le thé qui conviens le mieux sera un Pu Erh, plus puissant.

Si vous choisissez de cuisiner du poisson il vaudra mieux alors se tourner vers des thés verts, plus doux.                                       Pour un poisson fumé ou grillé dirigez vous vers un thé vert Sencha, pour un poisson en sauce ce sera le Gunpowder qui s’y prêtera le mieux

Vous êtes végétarien ? pas de problème, choisissez un Oolong, il se mariera a merveille avec des légumes.

LE FROMAGE:

A première vue, rien ne semble réunir le thé et le fromage, et pourtant, associer les deux c’est embarquer pour un voyage sensoriel inattendu. Mais comme pour la viande et le poisson, a chaque fromage son thé.

-les pates molles ( camembert, coulommiers, brie) un thé vert Japan Sencha sera de mise                                                                      – les pates pressées ou cuite ( parmesan, mimolette, edam vieux ) choisissez plutôt u Pu Erh.                                                           – pour les fromages bleus (comme le roquefort ) un thé noir, comme l’English breakfast sera idéal.                                                    – enfin, pour un fromage de chèvre, servez une Gunpowder ou un China Oolong, plus doux pour une bonne harmonie .

LE DESSERT:

Dans nos sociétés occidentales le thé est souvent consommé accompagné d’une pâtisserie, il nous est donc plus évident de trouver le thé qui s’accordera avec la pâtisserie. Attention le choix du thé n’en est pas moins important, il faut veiller a ce que la pâtisserie ne l’emporte pas sur le thé et inversement. Voici donc quelques conseils a suivre .

Pour un dessert léger en gout mais moelleux comme un quarte-quart ou un cake par exemple un thé doux comme le Gunpowder ou le Mao Feng semble idéal.                                                                                                                                                                                                                        pour un dessert chocolaté, attention a ne pas tomber dans l’excès de gourmandise, on préfèrera un thé noir nature pour être en accord avec le gout très présent du chocolat, le Pu erh s’y prête particulièrement bien mais un autre thé noir comme un Ceylan ou un English breakfast « sera très bien aussi « 

Avec des fruits, c’est le moment de sortir votre meilleur thé aromatisé, grâce a leur coté acidulé, un thé doux et sucré équilibrera parfaitement votre dessert.                                                                                                                                                                                                             pourquoi ne pas se laisser tenter par un chococcino accompagné d’un beau « plat de fraises »

Maintenant que vous êtes un parfait sommelier du thé, à vos fourneaux, à vos théière, prêts ?

Régalez vous !!

Laisser un commentaire